lundi 16 mars 2009

Convention, fabulation, manipulations et dissolution...

Convention, fabulation, manipulations et dissolution...


Le (dernier) carré n'a pas tourné bien rond ce week end à Arras, chef lieu du Pas de Calais, et on pouvait sentir de façon palpable l'air persistant de l'échec qui imprègne le Front National depuis 2003. Pourtant, tout avait été fait pour faire semblant, pour faire comme si, afin de faire croire à un possible rebond. Las, il n'en a rien été. On ne peut pas tricher indéfiniment, et, de purges en départs massifs, de défaites en catastrophes, on ne peut pas masquer ad vitam la fin définitive d'un cycle politique.

Ainsi, rien n'y a fait. On a eu beau battre le rappel du ban et de l'arrière ban, faire venir des gens de toute la France, les permanents, les rares élus, mobiliser les familles et relations, par trains, bus et voitures, on a certes presque atteint la barre présentable des 1000 personnes, visiteurs et curieux compris, mais le vide infernal était omniprésent. Aucune profondeur, aucune âme, aucune direction, aucun sens donné à l'action politique et le replâtrage, le bricolage en guise de nouvelle ligne stratégique.

Certes, les Le Pen et leurs séides estampillés "Pathé Marconi" (Aliot Briois and co), ont pu de nouveau cracher tout leur venin à la face des vrais patriotes (Carl Lang et ses ami(e)s du "Parti de la France" en tête), mais l'ami bidasse a du bien rire la haut quand a été évoquée l'assurance de l'obtention de bien plus que trois élus aux prochaines élections européennes.

Le grand thème de cette bien creuse et tristounette convention, qui devait servir de fil rouge, était "le Front est de retour".

Les Nationaux, Nationalistes et Patriotes savent que c'est une réalité tangible et concrète.

Le "Front" est bien de retour et il porte un nom : "Le Parti de la France" !

Le dernier carré le sait si bien que tout est bon pour salir Carl Lang, tout, y compris les mensonges et la manipulation.

Regardez cet extrait d'une vidéo proposé par un patriote sur son groupe de "Dailymotion".

EDIFIANT !





Il ne reste plus que ce type d'armes à ces gens. C'est triste mais c'est ainsi... D'ailleurs, les Nationaux ne se font plus aucune illusion et prennent de plus en plus ouvertement (comme massivement) le "Parti de la France".

Pour preuve, cet article trouvé sur "Le Nouveau NH".

"Remue ménage…

LE FN SE DISSOUT EN PICARDIE

dimanche 15 mars 2009, par Pierre Picace

Au moment où le Front national se préparait à recevoir les délégués du parti pour la Convention européenne à Arras, les anciens conseillers régionaux du FN de Picardie, annonçaient la création d’un nouveau groupe "Patrie et Liberté". Présidé par Pierre Descaves et composés des conseillers régionaux, Annie Fouet, Monique Chapel, Thomas Joly en désaccord avec la ligne politique de la direction du Front national. Les élus de Picardie ont assuré "que fidèles à leurs engagements, ils continueraient à défendre les intérêt des Picards".

Même si l’annonce de la formation de ce nouveau groupe était prévisible, après l’exclusion des rebelles à "la ligne Marine", malgré les haussements d’épaules de celle-ci et les grognements de Jean-Marie Le Pen sur l’ingratitude des hommes, le Front national en perdant ce dernier groupe reste sans voix dans les conseils régionaux, de la frontière belge au Mont Saint-Michel."

Source : http://www.national-hebdo.net/spip.php?article183


La joie, l'enthousiasme, l'élan, le souffle, le dynamisme, l'espoir et la ferveur sont dorénavant l'apanache du "Parti de la France".

Arras l'a démontré et Lille (prochaine grande convention du "Parti de la France") le confirmera encore plus : Le Mouvement National c'est le "Parti de la France" !



TOUS AVEC CARL LANG !


13 commentaires:

Anonyme a dit…

j'aimerai que pour répondre à ces mensonges et insultes,Carl Lang présente une liste dans le sud-est face à Le Pen.Ca ne sert à rien de vouloir être trop sympa avec ces gens. Une liste menée par exemple par Bompart ferait à n'en pas douter un bon score. Plus de cadeaux au dernier carré du fn
Daniel

franc-sparte a dit…

De grâce non, pas Bompard ! On a déjà récupéré Martinez et Anthony (énorme erreur !) ça suffa comme ci...

Il y a tellement de jeunes et moins jeunes militants obscurs et dévoués, l'occasion était si belle de lancer au feu ces soldats politiques, je trouve que réactiver les vieilles gloires c'est dommage ...vraiment dommage.

Déception.

Malgré tout courage et confiance

Anonyme a dit…

C'est quand la Grande convention du PdF? on en sera prévenu??

Anonyme a dit…

Pour répondre à Franc-sparte, je dirais simplement ceci en toute amitié :

toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, qu'elles se nomment Bompard, Martinez ou Antony (sans H). Nous aurons le temps d'être au pouvoir pour nous déchirer. Si dès le début nous commencons à ne pas vouloir untel ou untel, nous ne rassemblerons jamais.

Espoir.

Emanuelle a dit…

D'accord avec franc-sparte, surtout pas Bompard ! Moi qui habite aix-en-provence, je me suis résigné à ne pas voter pour ces européennes : faisons l'impasse pour ce coup-ci et concentrons nous sur les régionales ; il faut faire revenir nos troupes et des gens de qualité s'il vous plaît : Bariller et autres...

franc-sparte a dit…

bonjour : reponse au camarade de 21 h 08,

Je suis entièrement d'accord avec toi sur la nécessité d'acueillir toutes les bonnes volontés, donc Martinez, Antony (sans h), Bompard, et même demain pourquoi pas, Marine, Alliot, Holeindre, le dalai lama et la reine des gitans.

Mais une chose est d'accueillir les bonnes volontés, l'autre est d'en faire des dirigeants.

Les positions d'Antony sur l'immigration sont connues et sont inquiétantes. En tout cas, ce ne sont pas les miennes.

Dois je adhérer à un parti - et voter pour lui - dont un dirigeant essentiel ne voit aucun inconvenient à l'immigration (et y voit même un BIEN)du moment qu'elle n'est pas musulmane ?

Demain soit Antony sanzache quittera le pf, soit il y restera ce qui signifiera que ces positions sont celles du pf.

Le problème c'est donc qu'en recyclant des has been on diminue nos chances d'arriver au pouvoir et que je le répète, on perd une superbe occasion de lancer dans la bataille des hommes neufs et vigoureux.

Camarade, l'avenir (mars 2010) dira qui de toi ou de moi avait raison.

courage et confiance

Albert a dit…

Deux petits désaccords avec Franc Sparte et Emmanuelle.

Je pense que Bernard Antony (sans H donc) est contre l'immigration invasion. Il l'a d'ailleurs écrit à de très nombreuses reprises. Inutile de se jeter des mensonges à la figure entre nous. Je suis en désaccord avec Bernard Antony sur pas mal de points mais la majorité de nos idées on les a en commun avec lui. Il a d'ailleurs été un des tous premiers à le dire clairement aix identitaires.

Piur Emmanuelle, non désolé mais je ne peux être en accord avec vous. En toute franchise, ce serait une vraie cata si le pen père était élu. Ce serait une prime à la destruction et à l'imprévoyance. Donc je voterais tout sauf le pen ça c'est sur.

lesolitaire67 a dit…

Pourquoi pas Bompard ?? Il a quand même réussi à Orange que je sache non ??? Et Antony est quelqu'un de respectable que je sache non ?? Il faut rassembler un maximum de personnes sur un socle commun, à savoir la défense de nos identités, régionales, nationales et européennes. Commencer à vouloir exclure untel ou unetel parce qu'on est d'accord sur certains points secondaires me parait stupide, justement la démarche de Carl Lang est toute autre.

franc-sparte a dit…

bonjour André,

De toutes façons ce qui est fait est fait.

Quitte à mettre en avant les piliers de l'extreme-droite passée j'aurais préféré par exemple Pierre Vial ....

Ensuite Emmanuelle a raison, il faut absolument se convaincre que nous ne ferons pas un tabac aux europeennes, pour des raisons strictement pratiques. Il faudra donc se garder de toute deception demobilisatrice.

Cela ne nous dispense pas de nous mobiliser au maximum, non pour transformer un 0,5 % en un 0,75% mais pour recruter partout des militants décidés qui seront la condition indispensable d'un bon resultat en 2010, 2010 tremplin des elections decisives de 2012.

courage et confiance

franc-sparte a dit…

Au solitaire67 :

Bompard a réussi ? réussi quoi ?

Si j'étais militant PF a Orange et que Bompard ait rejoint notre mouvement je n'aurais qu'une crainte c'est de voir arriver du papier bleu m'annonçant qu'il porte plainte contre moi, militant de son parti parce que j'aurais par exemple collé 2 malheureuses affiches Carl Lang sur les murs de sa chère mairie ...

Si on doit prendre en compte la "réussite" sans autre précision allons carrément voter pour Sarkozy. Il a réussi lui aussi.

Pour terminer je rappelle que Bompard a pris langue avec de Villiers, bien connu dans le monde cycliste comme roue de secours de Sarkozy ....

Et comme il ne faut jamais hésiter à se répéter, je n'ai pas dit qu'il fallait exclure Bompard et Antony, est-ce trop demander à mes contradicteurs que de LIRE ce que j'écris avant de monter sur leurs grands chevaux ?

J'ai juste dit que ce n'était pas malin d'en faire des DIRIGEANTS (pour Antony et Martinez, pour Bompard heureusement la question ne se pose pas) et qu'il aurait été infiniment plus judicieux de promouvoir des hommes neufs.

Ce que peuvent apporter Martinez et Antony comme frappe électorale doit se situer pas loin de 0,01%, en revanche je distingue très bien les problèmes futurs de leur présence ....

On verra...

courage et confiance, de plus en plus

TOUS AVEC CARL LANG (pour les) EUROPÉENNES ! ("T.A.C.L.E") a dit…

@ Franc Sparte

Cher ami,

Nous n'intervenons pas souvent dans les débats ici et vos positions sont majoritairement les nôtres. Nous connaissons parfaitement les quelques travers de messieurs Bompard et Antony. Personne n'est parfait. Cependant, sur le plan doctrinal, il n'y a pas photo entre un Antony et un Soral, et, sur le plan de la réussite militante, nous préférerons toujours un Bompard à un Briois.

Nous tenions à rappeler cette évidence.

Par contre, il est tout aussi évident que le "Parti de la France" doit s'ouvrir à bien d'autres tendances nationales, nationalistes et patriotes. C'est la clé de l'avenir. Le problème numéro 1 étant celui de notre identité, il est clair qu'aucun succès ne verra le jour sans l'union de toutes celles et de tous ceux ayant à cœur la préservation de cette identité. C'est la raison pour laquelle il faut élargir, à la base et dès maintenant, l'union sacrée à toutes les bonnes volontés et pas seulement aux nationalistes sociaux et aux catholiques de Tradition. Qu'on soit national, nationaliste, patriote, républicain, monarchiste, solidariste, identitaire, libertaire ou autre, "on" a tous notre place au sein du "Parti de la France". Si nous ne sortons pas des chapelles partisanes, nous n'arriverons à rien.

C'est pourquoi, comme nous le martelons depuis le début, nous devons nous ouvrir sincèrement à toutes et à tous, sur la base de la synthèse autour de nos valeurs communes.

Ces valeurs sont issues du fond européen commun, du décalogue et de l'humanisme gréco-romain enraciné. Nous pouvons les résumer ainsi : Identité, Racines, Patrie, Libertés, Responsabilité, Famille, Subsidiarité, Indépendance, Souveraineté, Chrétienté, Respect de la Vie et « organicité » de la société (Principe d'autorité au-dessus et démocratie intégrale). Nous n'avons pas vocation à négocier ces valeurs communes, mais tout le reste l'est.

Pour reprendre l'exemple de Bernard Antony qui semble intéresser nos visiteurs, il est certes (et c'est après tout son rôle) dans une logique globale, mais il saura pratiquer la synthèse comme il a su le faire au FN durant des années. Nous ne voyons pas les choses autrement.

Après, c'est aux autres « leaders » tenants d'autres lignes (ou à des nouveaux vous avez bien raison Franc Sparte) de venir au « Parti de la France » pour y prendre toute leur liberté, dans le respect de la synthèse, sans laquelle rien ne sera possible.

Philippe a dit…

Robert Spieler vient de se déclarer (tout comme Jean-François Touzé) partisan de l'avortement thérapeutique (voir le site France 42). Le bruit avait déjà couru sur la toile que Spieler était favorable à l'euthanasie.
Cela m'inquiète car il s'agit de sujets importants et qui ont fait l'objet de critiques vives et répétées contre Marine Le Pen. C'est un point qui peut conduire à de graves discordes notamment avec Bernard Antony, qui sur ce point, serait donc plus proche de Marine Le Pen que de Spieler....
Robert Spieler ayant participé à la conférence de presse unitaire autour du PdF, pouvez-vous nous éclairer sur cette problématique ?

TOUS AVEC CARL LANG (pour les) EUROPÉENNES ! ("T.A.C.L.E") a dit…

@ Philippe,

Après lecture de l'article en question, nous pouvons dire que nous ne sommes pas choqués de la prise de position à la fois modérée et claire de Robert Spieler. Concernant Jean François Touzé, depuis sa crise de délirium anti russe et pro atlantiste, nous n'avons strictement aucune envie de commenter ses dires sur quelque sujet que ce soit, d'autant que comme à son habitude, c'est flou et alambiqué. Laissons le où il est c'est mieux, d'autant que nous ne doutons pas un seul instant de le retrouver dans les eaux marinistes.

Concernant les déclarations de Robert Spieler sur ce sujet extrêmement délicat, nous ajouterons simplement qu'il oublie deux éléments majeurs dans son analyse, et là se situe sans doute l'erreur. Premièrement, il oublie la barbarie de l'acte en lui même. En effet, quand on connait un peu l'avortement et ses conséquences, qu'est ce qui est pire pour une gamine de 9 ans ? Mener le ou les enfants à terme, quitte à les faire adopter par la suite, ou subir le terrible traumatisme (non sans risques et sans séquelles) du "coup d'aspirateur" ?

Nous sommes étonnés que M Spieler n'y est pas songé. Il aurait du demander quelques conseils auprès d'associations « pro vie ». Il aurait su que quantité de filles et de femmes ayant eu à subir un avortement en ont été marquées à vie, certaines allant jusqu'à affirmer que si elles avaient su, elles auraient préféré opter pour l'accouchement à terme.

Deuxièmement, l'ensemble des forces de destruction de nos sociétés traditionnelles instrumentalise cette affaire pour tenter de créer une sorte d'unanimité contre le Pape. Franchement, qu'on ne compte pas sur nous pour cette sale besogne. C'est si vrai que ces mêmes forces de destruction ont ensuite enchainé avec la soit disant affaire du préservatif (vieille antienne), affaire dans laquelle le Pape a évidemment raison, et sur toute la ligne. Celles et ceux qui se sont engagés dans la critique du Souverain Pontife dans l'affaire du Brésil ont donc cautionné par anticipation (même à leurs corps défendant) les critiques sur l'affaire dite du Cameroun, alors que notre devoir est de défendre ce Pape, un des meilleurs que nous ayons depuis bien longtemps.

Pour revenir à l'affaire Brésilienne,dans ce cas précis et pour donner notre opinion, nous pensons qu'il fallait laisser le choix aux parents et à l'enfant. Après concertation, y compris avec les conseils des médecins, des autorités religieuses et autres, la décision finale appartient évidemment aux parents. En ce qui concerne le Pape, il est dans son rôle, rien que son rôle mais tout son rôle et le torrent d'injures qui s'abat sur lui ne nous le rend que plus sympathique.

En dehors des deux oublis que nous avons évoqué, nous ne voyons rien de choquant dans les déclarations de Robert Spieler. C'est à la fois son droit et son devoir que de dire ce qu'il pense en toute sincérité et en toute objectivité.