lundi 29 décembre 2008

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2009 A TOUTES ET A TOUS !

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2009 A TOUTES ET A TOUS !

Le site est mis en pause à partir d'aujourd'hui et jusqu'au jeudi 8 janvier à midi, y compris en ce qui concerne les commentaires.

Le site rouvrira ses portes avec une surprise « rien que pour vous » et, nous l'espérons, d'excellentes nouvelles.

D'ici là, vous pouvez et devez parler de nous autour de vous et relayer notre existence comme nos informations par tous les moyens possibles.

Comme nous vous l'avions annoncé, ce lieu de rendez-vous de l'amitié française fera peau neuve et deviendra un véritable site très fonctionnel aux environs du 25 janvier, le 30 au plus tard.

Nous nous activons toutes et tous dans ce sens.

En attendant, nous vous souhaitons à toutes et à tous, une excellente année 2009.

Aux plus faibles des Françaises et Français, comme à tous les autres, nous souhaitons avant tout la santé, pour eux, leur famille et leurs proches, ainsi que la foi et l'espérance.

Que cette année qui vient sonne l'heure du renouveau du Mouvement National, dans le respect de nos valeurs et de notre idéal : La France !

TOUS AVEC CARL LANG !

Dieudonné au Zénith ... et Le Pen ?

"Dieudonné au Zénith et Le Pen ?!

Dans un droit de réponse au journal Le Parisien, monsieur Jacques Vassieux affirme : "Monsieur, Vous indiquez dans votre édition de ce jour que je vous avais confirmé la présence de Jean-Marie Le Pen et de son épouse et de nombreux autres adhérents du Front National au spectacle de Dieudonné au Zénith à Paris . Je ne vous ai jamais dit cela !"

Nous ignorons s'il s'agit d'une gaffe (jugée gênante) de monsieur Vassieux. Néanmoins nous profitons de cet article pour dire que, si Le Pen avait été là, il aurait eu toute sa place puisque même Julien Lepers (Question pour un champion) y était !"

Source : Les Nationalistes Soutiennent Lang.



Nous n'avons aucun parti pris pour ou contre l'humoriste Dieudonné, mais, premièrement, le combat pour la liberté d'expression est le nôtre depuis toujours, et deuxièmement, M Le Pen est, comme tous les Français, chez lui partout en France et il a le droit, il est libre de se rendre à tous les spectacles auxquels il désire assister, sans que cela donne lieu à quelque commentaire que ce soit. Stigmatiser la présence de Jean Marie Le Pen au Zenith, comme accorder de l'importance à ceux qui s'abaissent à faire cela, c'est participer de l'ostracisme dictatorial et du terrorisme intellectuel !

Qu'on soit d'accord ou non, les libertés d'action, de pensée et d'expression ne se divisent pas !

TOUS AVEC CARL LANG !

mardi 23 décembre 2008

APPEL AU BOYCOTT DE "TELE 7 JOURS" ! CE CANARD BOITEUX BOYCOTTE NOËL ET NOS TRADITIONS : BOYCOTTONS « TELE 7 JOURS » !

APPEL AU BOYCOTT DE "TELE 7 JOURS" !


["Télé 7 Jours" avant et maintenant...]

CE CANARD BOITEUX BOYCOTTE NOËL ET NOS TRADITIONS : BOYCOTTONS « TELE 7 JOURS » !

Nous ne pensions pas revenir sur l’actualité du moment via un ordinaire et fort banal hebdomadaire de programmes télévisuels, surtout celui s’autoproclamant le premier dans le cœur des Françaises et des Français, « Télé 7 Jours ».

Cependant, cette année, un évènement passé sous silence par tous s’est produit, et nous ne pouvions que le condamner avec la plus extrême sévérité.

Il n’a rien d’anecdotique.

Ce magazine n’a certes jamais rien eu de religieux et cela fait bien longtemps qu’il ne nomme plus nos Saintes et nos Saints patrons. Cependant, il était de coutume que chaque année, il propose un « numéro spécial Noël », avec notamment une couverture remarquée (à défaut d’être remarquable), de jolis décors dorés, des étoiles, des références à la féérie de Noël, au « Père Noël », à la famille, aux enfants, à la Crèche, au Sapin, aux Santons, et même parfois à l’esprit chrétien de notre fête de la Nativité. Les pages mêmes des jours du réveillon et de Noël étaient édités de manière à ressortir, certes avec plus ou moins de succès selon les années, mais ces pages là affirmaient bien le caractère à la fois sacré, symbolique et traditionnel de cette fête sainte et magique.

Or, cette année, rien de rien ! Pas de pages spéciales, aucune des références minimales précitées, le vide abyssal. Il n’y a strictement rien du tout, c’est dire la volonté avérée et extrémiste de la "rédaction" de boycotter la fête de Noël !

La Messe de Minuit, (boycottée par TF1, archétype du média anti traditionnel qui devrait être massivement boycotté aussi), qui sera diffusée sur « France 2 », y est présenté comme un clip d’expression directe de la CGT, c'est-à-dire en trois micros lignes noyées dans la masse des crétineries, qui elles, comme par hasard, sont toutes estampillées "de noël".

INCROYABLE MAIS SINISTREMENT VRAI !

Sur le site internet de ce périodique hyper « politiquement correct » devenu bien nauséeux, c'est presque encore pire, tant la moindre référence à Noël y est férocement zappée. On se demande ce qu'en pensent réellement les soit disant « plus de 6 millions de lecteurs » de ce périodique.

La publication familiale était déjà devenue une revue "beauf", puis bien "bobo". Dorénavant, c’est clairement pour nous un torchon, une feuille de chou anti française.

Il faut donc la boycotter partout et par tous les moyens légaux notamment !

Vous pouvez également, et si le cœur vous en dit, protester auprès de la « rédaction », ou leur envoyer un courriel pour manifester votre dégout, bien que cela ne soit ni évident ni très utile. Joindre ces gens là relève le plus souvent du parcours du combattant. Ils ont tellement pris leur distance avec le peuple qu’ils se sont définitivement coupé de lui. Pourtant ils ne vivent que grâce à nous, grâce à vous tous. Il est donc clairement temps de le leur rappeler !

ILS BOYCOTTENT NOS TRADITIONS, BOYCOTTONS LES !

lundi 22 décembre 2008

LE DERNIER CARRE - LE FRONT NATIONAL SUSPENDU … A BRUNO GOLLNISCH !

"Le dernier carré - LE FRONT NATIONAL SUSPENDU … A BRUNO GOLLNISCH !

La crise qui secoue aujourd’hui le Front national est largement sous-estimée.

Bien plus destructrice que celle qui a amené à la scission de 99. En effet si 1999 fût une explosion d’ambition, 2008 est une implosion idéologique.

Carl Lang et ses amis sont à ranger plus dans la catégorie mutin que putschiste.

Si la contagion devait s’étendre, il est plus que probable que le FN de Jean-Marie Le Pen s’effondre sur lui-même faute de troupes et de moyens. Comble de l’ironie, le seul rempart à cela pour l’instant, s’appelle : Bruno Gollnisch. "

Source : http://www.national-hebdo.net/ (Le Nouveau NH)


Pour lire la suite cliquez ici : http://www.national-hebdo.net/crbst_0.html


Lisez bien tant c'est vrai, réaliste et édifiant !

En dehors de quelques points de détails, nous partageons totalement cette analyse, excepté sur le fait que nous pensons que l'Homme de la situation est plus Carl Lang que Bruno Gollnisch. Bruno Gollnisch est admirable et a toute la confiance des nationaux, nationalistes et patriotes, ce depuis des années, mais celui qui, le premier, a eu le courage de réagir, de résister et de lancer une initiative forte pour notre idéal, c'est Carl Lang. Il a su démontré (s'il en était besoin), là et par ce geste hautement symbolique, qu'il est à la fois l'élément déclencheur et fédérateur du renouveau du Mouvement National ! Bruno Gollnisch n'a plus d'avenir dans un Front National où il subit humiliation sur humiliation de la part de "qui vous savez". Il se doit de rejoindre Carl Lang dans son action décisive ! Quel tandem extraordinaire ils formeraient à eux deux, sans parler de toutes et tous les autres. Quelle dynamique cela entraînerait !

Vite, Vite Bruno ! Il est plus que temps !

Courage et en avant !

TOUS AVEC CARL LANG !


NB: Merci de faire circuler cette information partout et par tous les moyens. Les prochains jours vont être décisifs pour l'avenir du Mouvement National. Si vous désirez vraiment le renouveau, il faut relayer ces informations partout et par tous les moyens auprès de vos familles, proches, ami(e)s et relations, auprès de toutes et tous les militants et sympathisants.


A lire aussi cet amusant article :

Vous y apprendrez que notre "ami sociologue" a, entre autre, fait effacer toutes les vidéos de l'université 2008 de son fan-club (sur youtube, dailymotion, son site, le site de son cercle, notamment), vidéos auxquelles nous faisions allusion au sujet de sa façon de traiter ses "amis" au sein du FN ! Nous avions enregistré ces vidéos, mais il est évidemment hors de question de les mettre en ligne. Nous ne ferons plus jamais de publicité à quiconque stigmatise "l'extrêêêêême droite" comme un vulgaire militant de base de la LCR ! Si vous désirez les obtenir pour vous ou pour vos ami(e)s, écrivez-nous et nous vous renverrons un lien emule ou rapidshare.

vendredi 19 décembre 2008

UN MILITANT DU "RF" ECHAPPE DE PEU A UN ASSASSINAT !

"Un militant du RF échappe de peu à un assassinat

Les événements se sont déroulés la semaine dernière à Toulouse, ville réputée pour abriter une nébuleuse d’extrême-gauche aussi virulente que violente.

Thomas, jeune militant du Renouveau Français, rentrait chez lui lorsqu’un individu encapuchonné le surprit par derrière et, le menaçant d’une arme, s’introduisit chez lui puis le séquestra.

Puis, il fit ingérer à Thomas du poison. Il partit enfin, sans attendre de constater le décès du jeune homme, visé du fait de ses opinions.

Le jeune Toulousain parvint malgré son état grave à prévenir les pompiers, qui intervinrent à temps. Ceux-ci affirmeront que 10 minutes en plus, c’était trop tard.

Thomas passa trois jours à l’hôpital.

Cette froide tentative d’assassinat, planifiée comme l’un de ces scénarios diffusés continûment à la télévision, révèle du côté de l’agresseur une haine extrême, irrationnelle et démesurée, envers un jeune Français, parce qu’il est patriote, pourtant sans responsabilités politiques aucunes.

Ce sentiment de haine absolue envers un jeune, dont le seul tort est d’avoir une opinion mal vue par le système politico-médiatique en place, est aussi le produit d’un bourrage de crâne permanent.

A longueur de temps, les journalistes, les scénaristes et producteurs, les juges, les lobbies en tout genre et les groupes occultes divers qui gangrènent l’Etat, les hommes politiques (pourtant rarement bien placés pour donner des leçons de morale) n’ont de cesse de stigmatiser tout attachement à un ordre et une civilisation traditionnels - empreints de bon sens -, tout amour pour sa nation, sa liberté et son identité, bref tout ce qui s’approche du nationalisme.

Les idées patriotiques sont aujourd’hui déformées, calomniées et criminalisées à tel point que pour une part importante de la population, les esprits sont parfaitement conditionnés à la haine.

Comme rarement auparavant, il est nécessaire que se concrétise la solidarité des résistants à la Pensée Unique, des patriotes. Nous approchons du stade où l’incarcération arbitraire d’un nationaliste, la destruction de sa vie professionnelle ou même son meurtre ne choqueront plus personne. Tant qu’il nous est encore possible de réagir, nous devons tout faire pour nous organiser et faire bloc face aux persécutions, d’où qu’elles viennent.

A vous de soutenir réellement le RF et de l’aider à défendre les Français, et d’abord les patriotes.

Thomas peut constater que nous sommes évidemment là pour lui, et que nous continuerons à le soutenir de toutes les manières nécessaires.

Puisque la police s’est saisie de cette affaire, suite à une démarche des services hospitaliers, nous exigeons que justice soit faite de manière exemplaire et dans les meilleurs délais. Même s’il ne s’agit que d’un Français, de surcroît coupable de patriotisme… Avec autant d’efficacité que lorsque disparaît le scooter du fils de M. Sarközy, qu’un immigré ne se fait pas embaucher ou qu’un Juif se fait manquer de respect.

Faute de quoi, justice sera rendue autrement.

Le Comité Directeur du RF"



Il va sans dire que nous souscrivons à la virgule près à ce communiqué. Nous apportons tout notre soutien au camarade Thomas, qu'on a lâchement tenté d'assassiner. Dire que la France est tombé si bas que, si par malheur, le pauvre Thomas était décédé, ça n'aurait pas même fait deux lignes dans un canard local de "PQR", et pire, gageons que certaines "bonnes âmes" n'auraient pas hésité à souiller sa dépouille en parlant de "provocation d'extrêêêêême droite".

Cette affaire sordide et ignoble fait suite à toute une série d'actes malfaisants et abjectes que le système tolère voire encourage. La preuve étant que la situation a tellement dégénéré, que maintenant, chaque année, la cohorte des racailles prétend venir troubler la commémoration traditionnelle de la mort du camarade Sébastien Dezieux. Ils en sont bien sur pour leurs frais, mais sans la bienveillance du système, ils leur en cuiraient bien d'avantage d'oser un tel blasphème !

Thomas, sache que nous sommes de tout cœur avec toi, et que même si Noël est la fête de la rédemption par excellence, "un jour viendra où ...". Il ne peut en être autrement !

Un mot quand même sur le "dernier carré de Nanterre". On ne sait pas s'il va réagir dignement face à cette tentative d'assassinat et peu importe, le problème que nous voulons soulever se situant définitivement ailleurs. Ces gens là n'ont pas de mots assez durs, lors de saillies et d'incontinences verbales violentes, excessives, folles et délirantes, dès lors qu'une personne ose (Mon Dieu !) prendre la liberté de critiquer "sainte marine" ou l'un de ses séides. Immédiatement on donne dans la finesse du Verrat: "Salaud, traitre, dégueulasse, vendu, c'est une abomination, c'est ignoble, c'est une ignominie, un scandale, c'est immonde, etc". Ces gens là sont vraiment habités par les notions de justesse et d'équilibre. Puisse un tel évènement les rappeler un tantinet à la raison, ne serait-ce que pour leur bien. Ils ont totalement perdu pied avec la réalité, alors, qu'ils sachent que ce qui est "dégueulasse", c'est le traitement réservé à Carl Lang, et que ce qui est ignoble et immonde, c'est ce que vient de subir Thomas. L'abjection, elle est là et nulle part ailleurs ! Il serait peut être temps pour certains, du moins ceux n'ayant pas sombré définitivement dans le ridicule, de se venir en aide et de redescendre sur Terre.

Face aux dangers extrêmes d'aujourd'hui et de demain, l'union de tous les nationaux, nationalistes, patriotes et amoureux de la France est un impératif. Dans cet esprit, de plus en plus d'hommes et de femmes, militants et sympathisants du Mouvement National, comprennent que seul Carl Lang est à même de remplir cette mission vitale et quasi sacrée.

Repose toi Thomas, prends le temps de la convalescence et de la remise en forme, profite des fêtes de Noël en famille, dans la chaleur d'un vrai foyer français qu'il soit luxueux ou modeste, près des tiens et de leur amour, près de tes amis, de tes camarades et de leur fidèle amitié. Le Mouvement National aura besoin de toi. Ne t'inquiète pas, tu auras ta revanche, nous aurons tous notre revanche, unis quelques soient nos appartenances particulières, lorsque le temps viendra pour nos cloches de sonner l'heure du renouveau français.


TOUS AVEC CARL LANG !


NB: Nous ne reviendrons pas ici inutilement et plus que cela sur la "guerre urbaine" entre "jeunes" (déjà largement commentée par ailleurs), sur fond de trafic de drogues, ayant fait un mort, un jeune d'origine malienne, poignardé hier en plein Paris au cœur du 15ème arrondissement. La folle politique d'immigration incontrôlée, de naturalisations massives voire systématiques et de non refonte du Code de la Nationalité, politique que nous subissons depuis plus de 30 ans, en est la principale responsable. Les Français et les Françaises sont malheureusement habitués à ce type de gangstérisme criminel, et, non seulement la situation ne s'améliore pas, mais elle empire de plus en plus. Pour preuve, les deux bandes rivales ne venaient pas de banlieue mais étaient toutes les deux originaires de ce quartier dit "paisible" abritant la Tour Eifel, un des symboles de la France. Pire, selon les nombreux témoins (témoins menacés par la horde sauvage), au cours de la rixe violente ayant entrainé la mort du jeune malien, l'agression se serait produite en plusieurs fois, à coups de poings, à coup de pieds, puis à coup de barres de fer pour finir par des coups de couteaux. Encore plus fort, après le drame, une centaine de "jeunes" ont voulu en découdre et d'importants renforts de police ont été nécessaire pour ramener un certain calme. 39 personnes ont été interpellées (!), dont une quinzaine de mineurs (!). A signaler qu'en 2006, sur le lieu même du drame d'hier, avait éclaté une fusillade qui aurait pu être sanglante et mortelle, toujours à quelques pas du Champ de Mars. Malgré cela, la police indique qu'il ne s'agirait vraiment que d'une dispute (SIC) entre deux individus (!). Du côté des médias dits officiels, rien de neuf évidemment, c'est toujours la sempiternelle explication du "drame plus ou moins social qui intervient dans un contexte de recrudescence des violences dues à la crise, au mal-être des "jeunes" et aux phénomènes de bandes blablabla etc". La recrudescence étant bien la seule chose de vraie là dedans, étant donné que ce type de batailles rangées se déroulant sur notre sol devient, sous Sarkozy, d'une effrayante banalité (voir les dizaines de récents cas similaires), notamment en Ile de France où, une fois les "bobos" couchés, les hordes pillardes règlent bien souvent leurs comptes violemment, et quasiment impunément, loi du nombre oblige, la police faisant ce qu'elle peut. Un de nos amis policiers nous confiait hier son écœurement Il nous affirmait ne pas comprendre le manque de fierté nationale ambiant, ne pas comprendre qu'on creuse le fossé entre la population et la police par toute une série de lois dites liberticides (conduite, alcool, tabac, stationnement, contrôle des fermetures administratives, police de la pensée, etc), alors que dans le même temps les "quartiers" brulaient en toute impunité sans que cela gêne outre mesure la classe politicienne. Pour lui la solution paraissait évidente : Appliquer une extrême sévérité aux zones comme aux bandes de « non droit », en commençant par restaurer la loi dans les zones de « non loi ». Simpliste pour certains ? Logique pour nous ! Mais il s'agit d'un tout autre débat sur lequel nous reviendrons assurément. Reste que pour la France que nous défendons, la descente aux enfers continuelle et sans fin se poursuit. Il nous faut donc repenser et revoir en profondeur les principes de bases, les critères mêmes de la pensée comme de l'action politique, autrement, la décadence se poursuivra jusqu'à la disparition définitive de la France que nous aimons...

jeudi 18 décembre 2008

INVERSION DES VALEURS ...

INVERSION DES VALEURS ...

Déclaration de Jean-Marie Le Pen sur France 3 le 14 décembre dernier (reprise par Le Salon Beige) :

"La position du Front national est assez claire : il est en faveur du travail du dimanche pour les petites entreprises, parce qu’il pense que cela leur permettrait, dans leur liberté d’exécution, de reprendre une part de marché qu’ils ont perdu au bénéfice des grandes surfaces. ”.

On trouvera ci-contre la une de L’Humanité d’hier.

Chacun retourne sa veste comme il peut…

Ce sujet du repos dominical, de ses défenseurs et de ses opposants, fera l’objet de l’éditorial de Bernard Antony dans le prochain n° de la revue Reconquête.

Yann Baly

N'oubliez pas de signer la pétition des Amis du Dimanche, également Amis du Lundi (de Pentecôte) pour lequel ils ont remporté quelques succès, en cliquant ici !

Source : Le Blog de Bernard Antony.


NB : A comparer avec la déclaration de Carl Lang à ce sujet ici:


Plus que jamais ...

TOUS AVEC CARL LANG !

mercredi 17 décembre 2008

UN NOUVEAU GROUPE : R.E.U.N.I.R !

UN NOUVEAU GROUPE : R.E.U.N.I.R !

Carl LANG
Député européen
Candidat à l'élection européenne de juin 2009
pour la circonscription Nord Ouest
(Grande Normandie, Picardie, Nord-Pas de Calais)

Constitution d'un nouveau groupe
au Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais

Prenant acte de sa "suspension" du FRONT NATIONAL et de l'interdiction qui lui est faite "d'utiliser le nom du Front national" et de se "prévaloir de l'appartenance à celui-ci", Carl LANG député au Parlement européen et conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais a, en conséquence, constitué un nouveau groupe d'élus au Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais.

Ce groupe R.E.U.N.I.R (Rassemblement des Elus pour l'Unité Nationale et l'Intérêt Régional) est composé à ce jour de douze conseillers régionaux.

Il entre en fonction pour les séances de débat budgétaire des 17, 18 et 19 décembre du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais.



TOUS AVEC CARL LANG !


mardi 16 décembre 2008

PERE NOEL ...

Père Noël ...

A la veille de Noël je pense à tous ces Français qui dorment dans des centres d'hébergement, privés de leur emploi, à tous les smicards qui dorment dans leur véhicule faute de pouvoir se payer un logement bien que travaillant.

Où sont les belles promesses de Nicolas Sarkozy? Et combien d'autres vont se retrouver dans la rue ayant aussi perdu leur emploi avec toutes ces délocalisations.Pauvre France! Existera-t-elle encore dans quelques années?

Je vous laisse à vos réflexions ...

Monique Delevallet



TOUS AVEC CARL LANG !

UN LE PEN MARXISTE ?

UN LE PEN MARXISTE ?

Il y a des choses qu'on ne comprend plus bien chez Jean-Marie Le Pen, pourtant connu pour son anticommunisme. Il a en effet osé déclarer dimanche, en cloture de son discours tenu au Conseil national du FN :

"notre idéal, c’est le sens de l’Histoire !"

Le sens de l'Histoire est une idée typiquement marxiste. Rappelons ce que déclarait Jean-Marie Bastien Thiry à son procès :

"Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises".


Michel Janva - Le Salon Beige


TOUS AVEC CARL LANG !

NOUVELLE EUROPE : RECONQUETE ! DECLARATION DE CARL LANG.

NOUVELLE EUROPE : RECONQUETE !

Déclaration de Carl LANG

" Le monde assiste en direct au naufrage du mondialisme financier et à la faillite du système économique basé sur le dogme du marché ouvert et du libre-échange. Alors qu' elle bénéficie d' une situation exceptionnelle au coeur de l' Europe, la région Nord-Pas de Calais a particulièrement souffert de la désindustrialisation et de la suppression des frontières qui ont ruiné notamment la sidérurgie et le textile, naufrages largement accompagnés par les bureaucrates bruxellois. Aujourd' hui, c'est l' industrie automobile et l' ensemble de ses sous-traitants qui sont menacés.

Fanatiques du libre-marché et gourous du libre-échange sont les véritables responsables, par leur aveuglement et leur dogmatisme, de l' état de choc financier et de la crise économique et sociale majeure qui frappe la région, la France et l' Europe. Le modèle économique mondialiste et ultra-libéral est au bout du rouleau.

Malgré cela, la majorités des élus du Conseil Régional continue de présenter l' Europe comme l' eldorado auquel seuls les eurosceptiques renoncent.

Parce que la reconquête économique et sociale doit s' appuyer sur les deux principes de la préférence nationale et européenne respectueuse des identités, nous proposons une Nouvelle Europe véritablement démocratique, financièrement, économiquement et socialement protégée d' un mondialisme ravageur afin de reconquérir notre marché intérieur. Les élus nationaux et souverainistes ont toujours défendu et continueront de défendre l' intérêt régional dans le cadre de l' unité nationale et au sein d' une Europe des nations libres qui permette de produire français en France avec des Français.

Le temps de la rupture avec le vieux système politique et économique est venu. "

Carl Lang Président du Groupe Front National et Apparentés au Conseil Régional du Nord-Pas de Calais



TOUS AVEC CARL LANG !

lundi 15 décembre 2008

BONNES, SAINTES ET JOYEUSES FÊTES DE NOËL A TOUTES ET A TOUS !

BONNES, SAINTES ET JOYEUSES FÊTES DE NOËL A TOUTES ET A TOUS !

Sauf pour quelques informations (confirmations ?) de dernière minute, sauf pour relayer quelques brèves infos amies et sauf événement d'importance bien sur, le site va être mis en pause, à tout le moins au ralenti, pour les fêtes de Noël et la Saint Sylvestre. Nous allons honorer notre si sublime Tradition, prendre du repos en famille et travailler également pour l'avenir proche.

En dehors ces cas précités, nous vous donnons officiellement rendez-vous le lundi 12 janvier à midi.

Nous aurons alors le plaisir de vous orienter vers un site tout neuf, tout nouveau tout beau comme on dit. Votre lieu de rencontre ne sera donc plus un simple blog, mais un véritable site interactif avec un forum, de l'audio, des vidéos (dont une exclusivité à ne pas rater), « l'actu en ligne », des sondages et même des jeux.

D'ici là, passez, comme il se doit, de très bonnes fêtes en famille, dans la communion des cœurs, la chaleur, la joie, l'amour et la solidarité. Il y a un temps pour tout affirme le Sage. L'heure est, pour le moment, celle de Saint Nicolas et du rédempteur. Elle est donc à la prière, au recueillement et à la profondeur des sentiments les plus nobles en chacun de nous.

Dieu et la providence fassent que 2009 soit, en plus de l'espérance, l'année du renouveau !

Rappel : Nous jetons directement au panier les commentaires et emails injurieux nous accusant d'être les « valets des bigots », « les séides passéistes des intégristes » et autres joyeusetés. Comme le disait naguère Jean Marie Le Pen et Jean Pierre Stirbois, le combat politique n'est pas un combat confessionnel. Nous ne représentons en rien l'Eglise Catholique ni la Tradition, (d'autres le font et le font très bien), mais nous faisons nôtre cette Sainte Tradition. Elle est en nous, elle fait partie de nous et nous entendons bien la conserver, la protéger et la rendre plus belle et plus forte, « pour les siècles des siècles ». La Foi et l'Identité sont pour nous l'Alpha et l'Oméga de l'Homme. Savoir qui l'on est et savoir où l'on va. Oublier que l'on a des racines comme oublier que nous avons une âme, c'est errer dans les limbes, sans base, sans but et sans vie. Loin d'une quelconque appartenance particulière, nous nous bornons à être nous mêmes et à rappeler ces évidences, avec sérénité, sans orgueil ostentatoire, sans honte bien sur, mais avec une réelle, une très grande fierté. Joyeux Noël !

TOUS AVEC CARL LANG !



NB: Pour celles et ceux qui veulent nous aider et aider Carl Lang, n'oubliez pas de cliquer sur le bouton "Vote - Meilleur du Web" à droite. Vous pouvez également aller cliquer sur le petit bouton vert "technorati" tout en bas de la page. N'oubliez pas de suivre la procédure indispensable qui ne prend que 20 secondes et qui est absolument sans danger pour vos ordinateurs (uniquement à droite pour "vote - meilleur du Web", pas de procédure pour "Technorati", un seul clic [clic droit de prérérence] suffisant). Ce ne sont pas des publicités, mais des systèmes de référencement qui s'ajoute au travail prenant que nous avons réalisé en amont. Déjà, rien qu'en visitant notre site le plus souvent, vous aidez à le faire connaitre grâce à un système automatique que nous avons mis au point et en place. Mais plus vous cliquez sur ces boutons (malheureusement, seulement 1 seul clic par jour est autorisé pour chaque bouton), plus le site sera référencé et donc visible. Nous n'avons pas les moyens de nos adversaires ou opposants, aussi toute aide est la bienvenue.


Pour la nouvelle année, avec le nouveau site, ce sera bien plus simple, mais nous aurons toujours besoin de votre aide. En attendant, plus nous aurons été visité, mieux ce sera et mieux nous préparerons nos actions pour l'année 2009. Merci !

MARINE LE PEN SUR ITELE : LES HERITIERS NE SONT PAS CEUX QUE L'ON CROIT ! (OUF !)

MARINE LE PEN SUR ITELE : LES HERITIERS NE SONT PAS CEUX QUE L'ON CROIT ! (OUF !)


Invitée sur Itélé vendredi 12 décembre à 08h40, Marine Le Pen a indiqué ce qu'elle pensait des dits « dissidents » et des critiques internes la concernant.

Voilà ce qu'elle a notamment déclaré.

« Les héritiers ne sont pas ceux que l'on croit en vérité. (...) Ils se croyaient les héritiers du Front National et ils se sont rendus compte qu'il fallait travailler, qu'il fallait être légitimes pour pouvoir avoir sa place au Front National. (...) Le Front National est porté par un combat qui est bien plus grand que lui, qui est un combat pour la défense de la France et des Français. (...) J'ai l'impression qu'ils passent l'immense majorité de leur existence politique à combattre Marine Le Pen. Ce n'est pas Marine Le Pen qui nuit à la France aujourd'hui, c'est la crise économique, c'est le gouvernement de Nicolas Sarkozy, ... (...) A un moment donné, s'ils veulent vraiment œuvrer pour leur pays, il faut qu'ils combattent les véritables ennemis de leur pays. »

Que dire devant tant de mauvaise foi en si peu de mots ?

D'emblée, ce qui saute aux yeux, c'est la négation même du combat politique. Serait donc institutionnalisé, gravé dans le marbre et sacralisé le fait qu'il est interdit de critiquer Marine Le Pen. Emettre la moindre critique serait faire le jeu des ennemis de la France. La dérive à la fois familiale et « marxisante » suggéré par Carl Lang le 15 novembre dernier s'avère donc authentique puisqu'à la sacralisation du « parti » s'ajoute la sacralisation personnelle. Plus de débats d'idées, même plus de débats sur les personnes, il faut suivre en rangs serrés et en silence, point. Celui ou celle qui s'égare de cette voie royale ne serait-ce que d'un iota devient immédiatement suspect de trahison et donc d'avance condamnable.

Marine Le Pen va jusqu'à laisser entendre, en gros, qu'elle a raison et que les autres ont tort, uniquement sur la base d'une lapalissade : Elle n'est pas l'ennemi. La ficelle est monstrueuse, énorme, et elle cache mal le désarroi de ceux qui la tirent. En faisant cela, elle pense se victimiser et se statufier en même temps. Il plane de sérieux et légitimes doutes sur la réussite de l'entreprise. L'entière vie militante et politique de Carl Lang démontrant qu'il est tout sauf un ennemi, pourquoi lui avoir réservé un tel traitement ?

La légitimité justement, parlons en. Elle en appelle au travail, au mérite et à l'effort, valeurs quasiment sanguines du FN dont découleraient toute légitimité. Malheureusement pour elle, la sauce ne prend pas. Elle ne peut pas prendre. Pourquoi ? Parce que, pour reprendre une expression d'Eric Besson répondant aux méchantes attaques de Ségolène Royal, Carl Lang n'est peut être pas (encore) connu, mais il est reconnu de toutes et tous ! C'est bien pour cette raison que la majorité des militants et sympathisants le suivent.

Ce tour de « passe passe » indigne d'un petit « Gérard Majax » de MJC ressemble en fait à une tentative désespérée de réparer l'irréparable.

Concernant les élections européennes, la référence au travail devient presque risible quand on sait que Carl Lang est premier en terme d'assiduité au Parlement Européen avec un taux de présence de 93%, tandis que Marine Le Pen arrive très loin derrière, avec tout juste la moyenne aux alentours des 50% !

D'un bout à l'autre de l'échelle politique, Carl Lang a gagné sa légitimité et haut la main. Sur un plan infra-politique, les militants savent qui est Carl Lang, qu'il est des leur et ne les décevra pas. Sur un plan intra-politique, tout le monde connait les idées de Carl Lang qui n'ont elles jamais varié d'un pouce. Il possède en plus le don d'adapter nos idées force à l'air du temps au service de notre idéal. Personne plus que lui en ce moment, ne possède l'art de la synthèse pour tirer la quintessence, le substrat même de la vision nationale de l'action politique. Sur un plan supra-politique, c'est exactement la même chose, puisqu'il arrive à prendre suffisamment de recul et de distance pour demeurer à la fois enraciné, tout en se projetant dans l'avenir. Si l'on osait, on pourrait même parler de métapolitique chère à Joseph de Maistre à son sujet.

En mettant de côté le soutien de son père et éventuellement (pour le moment) l'aspect financier, il n'y a qu'au niveau « media-politique » que Marine Le Pen surclasse Carl Lang. Cela ne nous rassure en rien évidemment.

Encore une fois, si Marine Le Pen voulait « servir les intérêts de son pays », elle aurait été tête de liste en Ile de France. Ce qui est une évidence pour l'immense majorité ne l'est pas pour tous et c'est bien dommageable.

Car Lang, comme les autres dits « dissidents », avait le choix entre obéir ou mourir. Il a choisi une autre voie, celle de VIVRE. Pas de vivre pour lui au service de troubles intérêts particuliers et personnels, mais de vivre pour ses idées, nos idées, notre idéal : LA FRANCE ET LES FRANCAIS !

L'Histoire démontre massivement que le plus souvent ce sont les évènements qui font les grands hommes et rarement l'inverse. Carl Lang n'a rien prémédité. Il a toujours été fidèle jusqu'aux frontières du possible. En son âme et conscience, il n'a tout bonnement pas pu supporter l'insupportable, tolérer l'intolérable. Il a donc désapprouver, avant de résister et de réagir. Ce faisant, porté par les évènements, ne les ayant ni subi ni crée, il a enclenché un processus irréversible ne pouvant déboucher que sur une dynamique de renouveau, dont, contrairement à la volonté des sectateurs, personne ne sera exclu.

Marine Le Pen s'écoute tellement parlé qu'elle en arrive à s'auto persuader, à s'auto hypnotiser et, en définitive, fatalement à s'auto aveugler.

Oui Marine Le Pen, les héritiers ne sont jamais ceux que l'on croit ou qui se sont auto proclamés et c'est tant mieux !

Et oui Marine Le Pen, le travail, le mérite et la fidélité payent et donnent la seule et vraie légitimité.

Carl Lang l'a prouvé et entend bien le démontrer avec plus d'ampleur. Le tout étant qu'il n'ait pas peur d'être lui même, qu'il ose s'engager à fond afin de libérer de nouveau toutes les énergies du Mouvement National. Et qu'importe son résultat futur immédiat en 2009. Du moment qu'il gagne la bataille des militants, il gagnera celle du terrain, puis celle des idées et le travail finira par payer, et bien plus vite qu'on ne l'imagine. La campagne qui s'annonce sera dur. Il faudra s'affirmer par tous les moyens, en sachant que ce ne sera que le début d'un parcours que nous espérons tous long et victorieux.

Après tout, en Hollande, en Italie et en Autriche, pour ne citer que ces trois pays, plusieurs partis nationalistes à vocation électoraliste cohabitent et non seulement les résultats sont impressionnants, mais en plus nos idées, nos vraies idées, sont à chaque fois gagnantes.

L'heure n'est donc plus, ni aux regrets, ni aux invectives de comptoir, ni au fatalisme et encore moins au renoncement. Ne conservons en nous que les trésors positifs du passé, mais ne regardons plus dans le rétroviseur : Il faut aller de l'avant !


A lire également, cet article paru dans « Bakchich.info ».

Ecrit par des adversaires du Mouvement National, cette vision de gauche de la très grave crise du FN n'en est pas moins révélatrice. Ainsi, on y apprend notamment que, selon certaines sources, ce serait Philippe Peninque, ami de Marine Le Pen, qui remplacerait Louis Armand de Bejarry dans le grand ouest. On y apprend également pas mal d'informations édifiantes. Allez lire sans vous préoccuper des commentaires, c'est hallucinant et ça mérite le détour.

TOUS AVEC CARL LANG !

samedi 13 décembre 2008

MARINE LE PEN FAIT LE MENAGE AVANT D'EMMENAGER !

C'est la fête au (dernier) carré de Nanterre !

"Marine Le Pen fait le ménage avant d’emménager
(Libération - Le samedi 13 décembre 2008 - C.F.)

L’héritière a mis à l’écart les anciens ténors frontistes, au risque d’affaiblir le parti.

Pour son petit noël, Marine Le Pen trouvera au pied du sapin le cadeau tant convoité, le parti fondé par son père, bien enrubanné.

Mais, à peine le jouet en main, l’héritière s’emploie à le casser. «Elle hérite, mais de quoi ? Et pour faire quoi de ce parti ?» s’interroge un ancien cadre du FN.

Tensions. Les revers électoraux et leurs conséquences financières laissent la petite boutique lepéniste fondée en 1972 dans un sale état. Le conseil national du parti d’extrême droite va se tenir dans ses nouveaux locaux, dimanche à Nanterre (Hauts-de-Seine), sur fond de crise, sans doute la plus grave depuis la scission mégretiste de 1998.

L’annonce par Le Pen, en septembre, de son retrait de la vie politique en 2010 et son choix déclaré en faveur de sa fille pour lui succéder ont avivé les tensions. Les effectifs militants s’effritent, les conseillers régionaux prennent leur distance avec le FN, tout en continuant à siéger sans étiquette au sein de ces instances.

«Et, s’insurge un permanent sous couvert d’anonymat, comme si cela ne suffisait pas, Marine Le Pen met au rancard les cadres historiques du Front», comme Jean-Claude Martinez, le pourvoyeur d’idées du FN et Carl Lang, l’ancien secrétaire général du Front.

«En 1998, deux conceptions différentes du parti et de son positionnement s’affrontaient. Avec la scission, les cadres et les militants ont choisi leur camp. Cette fois, il n’y a pas de complot. Les gens s’en vont sur la pointe des pieds. Ça se délite», analyse un cadre du mouvement.

Dernier exemple en date, Martial Bild qui, lors de la dernière réunion du bureau politique, le 24 novembre, a démissionné de toutes ses fonctions, sans tambour ni trompettes. «Vu tes résultats à Paris, tu ne nous manqueras pas», a lancé Le Pen à l’ancien responsable de la fédération frontiste de Paris.

En solidarité, Carl Lang, exclu de fait pour avoir décidé de présenter une liste dans la circonscription Nord-Ouest face à Marine Le Pen, propose aussisa démission, tout en précisant que «le président n’est pas obligé de l’accepter». «Je ne comprends pas, tu démissionnes ou pas ?» lui demande Jean-Lin Lacapelle, secrétaire départemental FN du Loiret et soutien inconditionnel de Marine Le Pen.

«Les amis de Carl Lang ne l’ont pas suivi. Son opération a avorté», tranche Louis Aliot, le secrétaire général du parti et autre proche de Marine Le Pen. De son côté, Lang dénonce «la création d’un Front familial» et accuse la vice-présidente du FN «de chercher à éliminer tous ceux qui ne lui font pas allégeance. Je n’ai aucune confiance en elle». «Le père et la fille répondent aux interrogations des responsables historiques du mouvement par l’anathème», se désole un secrétaire départemental du Sud-Ouest.

Longévité. Du coup, si Le Pen père a réussi à faire vivre ensemble, pendant près de trente ans, les différentes chapelles de l’extrême droite au sein du Front national, la même longévité sera loin d’être assurée avec la fille. «Elle ne veut plus du FN ancien modèle», soupire Lang, prêt à rebâtir un courant de droite nationale ailleurs."

Source : Libération


---> Nous n'avons jamais eu confiance en Libération au plan de l'analyse politique. Cependant, au niveau des faits, nous retenons de cet article l'admirable "politesse" de Jean Marie Le Pen pour Martial Bild. Ainsi, en moins de 20 ans, nous serons passé de notre devise, "tu dois tout au Mouvement National, celui-ci ne te dois rien", à la même chose mais personnalisé et accaparé par le nom "Front National", pour finir par "tu dois tout à Jean Marie Le Pen, celui-ci ne te dois que le mépris" ! Sans commentaire, nous pourrions devenir inutilement méchants...

Nous retenons également de cet article la saillie de Jean Lin Lacapelle. Nous n'avons pas la mémoire courte et nous saurons lui répondre le moment venu, lors de la prochaine élection le concernant.

Enfin, nous sommes prêts à prendre les paris avec Louis Aliot, expert en contrevérités (il suffit de constater dans la réalité les centaines de ralliements à Carl Lang), popolitologue diplômé, docteur en méthode coué, le Secrétin, pardon le secrétaire gégénéral (faut le dire vite pour éviter de pouffer de rire) du Front National et lui donner rendez-vous d'ici quelques mois pour faire le bilan entre lui et Carl Lang !


Un autre article de Libération à lire ici : (cliquez dessus sinon clic droit)


---> C'est une analyse comme une autre, car en fait toutes les analyses, d'où qu'elles viennent pour une fois, de notre famille de pensée à l'extrême gauche, affirment que les Le Pen lassent tout le monde à force de dire et de faire n'importe quoi !

Une (peut être) bonne nouvelle pour conclure. Une insistante rumeur court en ce moment sur un possible retour de Bruno Mégret. Il reprendrait l'action politique pour se mettre au service de Carl Lang et l'aider dans son entreprise de renouveau. Certains font déjà semblant de rire, tant mieux, on s'en moque. Nous on l'apprécie toujours Bruno. Ah, si seulement l'autre Bruno pouvait bientôt réagir sainement et rallier Carl. Ce serait une autre très très bonne nouvelle avant Noël.

Rendez-vous lundi avec déjà certaines réponses. Demain Carl sera exclu sans aucune surprise, vu que Le Pen avait eu la maladresse de l'annoncer il y a déjà plus de 10 jours par un cinglant "il sera exclu !", démontrant le très grand cas que JMLP fait des instances de son propre parti. Il est vrai que c'est plus facile dans une cabinet de toilette que dans une véritable organisation, surtout quand ce cabinet fait montre d'une docilité à toute épreuve. Demain aussi nous saurons qui va prendre les dernières "têtes de liste" FN pour les européennes, à commencer par l'Ile de France. Demain enfin, nous saurons peut être si certains auront eu le courage de leurs convictions. Si certains amis de Carl Lang le trahissaient, ils se trahiraient eux mêmes !

TOUS AVEC CARL LANG !

vendredi 12 décembre 2008

NOTRE AVENIR EST A UNE ENTENTE COMMUNE AVEC LA RUSSIE QUI HONORE SES HEROS !

Vladimir Poutine rend hommage au « patriote » Soljenitsyne


12/12/2008 – 08h00MOSCOU (NOVOpress) –

Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, a de nouveau rendu un vibrant hommage hier à l’écrivain et résistant anti-communiste, Alexandre Soljenitsyne, dans un message adressé à la veuve de l’auteur de « L’Archipel du goulag ».

” Nous nous souvenons de cette personnalité forte, courageuse et talentueuse, un vrai patriote et citoyen “ dont l’oeuvre ” fait partie intégrante de la littérature russe et de la pensée publique “, a déclaré Vladimir Poutine dans le télégramme.

” Je me souviens avec un sentiment particulier d’une rencontre avec Alexandre Issaïevitch dans votre maison chaleureuse et hospitalière à Troïtse-Lykovo (près de Moscou), et de ses mots sages imprégnés d’attention pour la patrie et son avenir “, a détaillé Vladimir Poutine.

Le dirigeant russe avait rendu plusieurs fois visite à l’écrivain pendant sa présidence (2000-2008).

Alexandre Soljenitsyne est décédé le 3 août dernier. Il aurait eu 90 ans le 11 décembre.

Source : NOVOpress

http://fr.novopress.info/?p=14607


Carl Lang a été le premier, et le seul à ce jour, à proposer et à privilégier un partenariat fort et prioritaire avec la Russie par rapport à l'alignement atlantiste servile.


TOUS AVEC CARL LANG !

RELANCE, VOUS AVEZ DIT RELANCE ?

Vous avez dit relance !!

- Si des centaines de milliards d'euros déjà injectés depuis l'été dans l'économie n'ont pas suffi à redonner l'optimisme aux investisseurs on voit mal comment 26milliards d'euros y parviendront.

- Reste toujours la dette publique qui se chiffre à 1.500 milliards d'euros.

- En 2006, des économistes avaient tiré la sonette d'alarme mais nos dirigeants ont fait la sourde oreille ils annonçaient une catastrophe planétaire. Il faut que l'on arrête de nous mentir ; L'Europe est un fiasco, Si les états-unis éternuent, l'Europe s'enrhume. Alors Messieurs les gouvernants :

"Si vous fermez la porte aux erreurs, la vérité restera dehors."

Rabandranath Tagoré.

Source : Le Blog d'une élue Carvinoise avec Carl Lang !


ALAIN SORAL : DU "COMIQUE TROUPIER" AU "TOURLOUROUGE" * ? HELAS HELAS HELAS ...


ALAIN SORAL : DU "COMIQUE TROUPIER" AU "TOURLOUROUGE" * ?

HELAS HELAS HELAS ...

LA COMEDIE CONTINUE, DONC D'AVANCE C'EST NON ! CA NE PEUT ETRE QUE NON !

Nous ne voulions pas en rajouter sur Soral avant de connaître la décision finale des instances du Front National. Mais trop étant trop, (et ses "propos" dans « Minute » dépassant largement la mesure), nous sommes dans l'obligation d'y revenir.

Voilà ce que monsieur le sociologue pathologiquement provocateur et marxiste déclare dans l'hebdomadaire « Minute ».

Morceaux choisis. Dès la première réponse ça fuse.

« (J'ai) un peu plus de notoriété que Jean Michel Dubois ou Marie Christine Arnautu. (...) (je peux) mettre à la disposition du FN des militants (ceux de son club d'ultras bobos gauchos nationaux jacobins appelé [défense de rire] « Egalité et Réconciliation » NDLR) qui peuvent aller à peu près partout pour tracter ou coller, y compris dans les « quartiers », où les militants traditionnels du FN ne sont pas forcément les bienvenus ».

---> Avec quel programme ? C'est quoi un militant Traditionnel du FN ? Veut-il faire campagne sans le FN ? Contre le FN ? Qu'ira t-il dire dans les quartiers ? Ira t-il quémander une aide contre l'extrêêêême droite là bas ? Le FN l'a attendu en quoi ? Qui est t-il pour oser se permettre ce type de propos provocateurs voire outranciers ? Comment oser parler en mal de Carl Lang quand on laisse quelqu'un venu du PCF babiller ainsi ses provocations? Vous allez voir.

La suite...

Après avoir glosé sur « Sa » théorie alliant « gauche du travail et droite des valeurs », (alors que pour les nationalistes toutes les valeurs y compris le travail appartiennent à TOUS les Français sans distinction pseudo politique), « Sa » suffisance se permet de dire que « les gens du FN » ne connaissent rien au FN.

Puis il poursuit.

« Prenez la dernière campagne présidentielle. J’ai entendu beaucoup de gens qui croient « être » (SIC) le Front me dire qu’on aurait dû rassembler sur les « fondamentaux » au premier tour pour élargir au second. Rassembler sur les « fondamentaux », pour eux, c’est s’arcbouter sur des thèmes d’extrême droite qui sont en phase avec moins de 2 % de l’électorat ! Ils pensent qu’en faisant moins de 2 % on pouvait être présent au second tour ? ». (...) Bien sûr qu’elle (la campagne de 2007 SIC NDLR) était la bonne! Malheureusement, Nicolas Sarkozy l’a entièrement copiée et l'a développée avec beaucoup plus de moyens, de sorte qu’il s’est fait élire sur les idées national-républicaines qui étaient les nôtres et qui sont d’ailleurs celles de Le Pen depuis toujours. Le Front national ce n’est pas l’extrême droite, sinon il ne serait jamais monté à 17 %. Il est plutôt victime d’une petite minorité qui vote Front par défaut tout en n’arrêtant pas de se plaindre que le FN n’est pas un vrai parti d’extrême droite! ».

---> On ne comprend plus rien au « coco » ! Il dis vraiment n'importe quoi sans être repris par quelqu'un de digne au sein du FN, qui se laisse ainsi insulter par un « propre » membre de son Comité Central. Bien sur que les détracteurs de Soral et de la « cala - miteuse » campagne de 2007 ont raison puisqu'ils s'appuient sur tous les succès des années 80/90 : Jean Pierre Stirbois (Dreux), JMLP (Paris), puis les Européennes de 1984, puis Peyron, Peyrat, Mamy, puis les législatives et régionales de 1986 (où une étude très sérieuse de l'électorat des 12% du FN a d'ailleurs prouvé qu'à l'époque 85% se disaient de droite [le PCF faisait encore 11%] et 75% catholiques dont 40% de traditionalistes), puis évidemment les succès considérables en différentes élections de Gollnisch, Lang, Mégret, Piat, Marie France Stirbois, Le Chevalier, Bompard, Antony, Roussel, Perdomo, Bild, Timmermans et toutes et tous les autres qu'il serait trop long de citer ici ainsi que plus de 250 candidats ayant régulièrement dépassé les 40% dans plusieurs scrutins, (des milliers d'élus municipaux, cinq grandes villes gagnées, des dizaines de villages et des centaines de conseillers régionaux qui ont notamment gouverné plusieurs grandes régions), sans même parler des Présidentielles de JMLP en 1988 et 1995, le tout aboutissant à l'apothéose de 2002 avec Jean Marie Le Pen au second tour lors d'une campagne loin, très loin du cirque soralien. Alors l'ensemble des militants ayant vécu cela emm.... copieusement tous les Soral de la terre ! Ils n'ont pas attendu après « ça » et, n'aimant évidemment pas se faire insulter, ils sauront se souvenir de ces propos insultants et creux.

De plus Soral est particulièrement incohérent dans la vulgarité assassine puisqu'il passe son temps à crier que Le Pen, lui (sic) et ses « amis » ne sont pas d'extrême droite, et pour mettre à l'index ses « camarades » du Front, ils les qualifient d'extrémistes de droite comme le ferait n'importe quel militant d'extrême gauche genre LCR ! Si jamais Le Pen lui donnait l'investiture, ce serait une première dans toute l'histoire de la vie politique Française : On aurait donné la tête de liste dans la Région Capitale à une personne qui insulte en permanence les membres de sa propre organisation et leurs sympathisants !

Après avoir déclaré d'autres inepties du genre que l'assimilation n'était plus possible mais qu'il était assimilationiste, après avoir parlé de « la colonisation à la Jaurès », il affirme ceci : « Il y a des gens de couleur qui peuvent être de très bons Français (évidemment NDLR) et des Européens de race blanche qui n’ont aucun rapport avec les valeurs de la France! ».

---> S'il parle de « ses » valeurs de la France, peut être, mais s'il s'agit des nôtres JAMAIS !

Nous sommes des patriotes, mais nous ne rejetons pas à priori un frère européen et nous pratiquons évidemment la préférence européenne après la préférence nationale !

Il poursuit. Après avoir rappelé que pour lui les « valeurs » de la France se résume à l'universalisme, (Universel se dit « catolicus » en latin monsieur le sociologue), il en vient à parler des Identitaires. « Les mouvements identitaires qui se développent aujourd’hui s’alignent en réalité sur le modèle allemand (völkisch), ce qui revient à nous soumettre à terme au modèle anglais, c’est-à-dire au communautarisme, ce qui est le pire danger qui menace la France ».

---> Outre qu'il injurie les Identitaires en les faisant passer pour des "traitres à la patrie", des "nazillons" (même indirectement) et des demeurés, et outre que sa définition de leur doctrine est fausse, (mais ils répondront eux-mêmes), le délire maladif de Soral lui fait voir la perfide Albion partout, même déguisée en "nazi". Pathétique !

A la question de la journaliste lui demandant si le danger venait plus du communautarisme ou de la submersion, il répond ceci. « C’est la même chose. La submersion amène le communautarisme. Ce sont les deux faces d’une même médaille, le double piège que nous tend l’Empire: l’assimilation, sans arrêt de la déferlante migratoire, conduit à la dissolution de la France; et la communautarisation, avec la création de ghettos de Blancs et de ghettos d’immigrés conduit à la balkanisation et au Kosovo. Pour échapper à ce double piège, il faut remettre en avant l’universalisme français et, via la nation souveraine, reprendre le contrôle de nos frontières pour assimiler dans de justes proportions. C’est en quelque sorte la troisième voie, qui est la voie française ».

---> Très clairement c'est ni plus ni moins que la dictature ultra-républicaine jacobine jusqu'à la moelle que propose Soral. Sarkozy et lui sont en concurrence pour le rôle de successeur de Robespierre (et Jean Marc Thibault serait-on tenté d'ajouter concernant Soral). Qui gagnera et qui finira comme lui ? Mystère... Reste que les nationaux et les patriotes ont montré en différentes occasions qu'ils ne voulaient plus de cette soupe rance. Cette vaseuse et mensongère construction plus ou moins intellectuelle est la même que servent les soumis, ceux qui ont renoncé à tout. Pas lui peut être qui se rêve éventuellement en nouveau tyran faisant notre bonheur malgré nous (pauvres imbéciles que nous sommes) voire contre nous. Dire qu'il y en a encore quelques uns pour éventuellement ne pas être rebuté à l'idée de voter pour lui. Remarquez, Lénine parlait bien des « idiots utiles » qui lui vendraient la corde qui servirait à les pendre. Certains vont-ils aller jusque là au FN ?

Il enchaine.

La journaliste lui demande si cette « troisième voie française » permet aux musulmans de pratiquer leur religion en France. Lisez bien la réponse. Elle est SIDERANTE !

« Bien sûr. D’ailleurs la loi le prévoit puisqu’il y a la séparation des Eglises et de l’Etat. Il y a bien des Français bouddhistes, pourquoi n’y aurait-il pas des Français musulmans, surtout dans le cadre d’un islam qui, s’étant déplacé, se « francise »? C’est une question de quantité. Ce qui fait peur dans l’islam, ce ne sont pas les valeurs de l’islam, c’est le nombre de musulmans; c’est la déferlante d’immigrés d’origine saharienne ou subsaharienne, qui sont de confession musulmane par ailleurs. Penser que le problème de l’islam, ce sont les valeurs de l’islam, c’est prendre la question à l’envers. C’est une question de proportions: s’il y avait 2 % de musulmans en France, ou même 4 %, l’islam ne poserait aucun problème. Quand on passe la barre des 10 %, effectivement, ça commence à remettre en cause l’équilibre culturel ».

---> Nous maintenons évidemment que ses propos relèvent du collectivisme jacobin le plus extrémiste et nivelateur (par le bal), et que lui qui ose se prétendre ennemi de Nicolas Sarkozy a EXACTEMENT la même définition de la laïcité que lui ! C'est à dire la définition fausse et tronquée qu'en donne le système, puisque la laïcité, (qu'on a parfaitement le droit de condamner par ailleurs), la vraie, c'est la séparation des pouvoirs entre l'Eglise (et non les églises) et l'Etat. La liberté de culte n'a strictement rien à voir avec le sujet, mais cet amalgame permanent (et relativement récent) entre la séparation des pouvoirs entre le spirituel et le temporel, entre l'Eglise et l'Etat, et le salmigondi infâme que Soral et toutes les forces du système nous livrent de concert est pénible comme condamnable. Elle se résume par : La laïcité est le DOGME ABSOLU de la mise à niveau et à égalité de toutes les religions en France ! Ca, nous ne l'accepterons jamais !

Sur ses propos délirants concernant l'Islam et ledit « seuil de tolérance », nous rappelons utilement que ce n'est pas qu'un problème de nombre mais avant tout un problème intrinsèque à l'Islam lui même, contrairement aux assertions de Soral, et les Français réalistes en sont bien plus inquiets qu'il ne veut bien le croire et surtout le faire croire. Mais, bien à son aise dans la « jet set », l'Islamisme est immédiatement plus facile à vivre non ? Pour mémoire, le consensus nationaliste sur l'Islam est le suivant. Peut vivre en France (être Français c'est pour nous autre chose) tout musulman respectant les principes suivants. La renonciation à l’affirmation de l’Oumma comme ensemble politique supérieur à la patrie française et par là-même la renonciation à toute solidarité politique ou militaire avec des Etats ou des groupes musulmans. L’acceptation du principe fondamental d’égalité juridique de l’homme et de la femme et par là-même la reconnaissance du droit des femmes à choisir leur mode de vie. La condamnation explicite de la polygamie. L’acceptation du principe fondamental de liberté de choisir sa religion ou de la quitter sans risque. L’acceptation de l’identité chrétienne de la France et des modes de vie qui en découlent. L’engagement à ne pas avoir recours à l’appel public à la prière. La condamnation du jihad. La réprobation des régimes musulmans qui pratiquent discriminations et violences à l’égard des non-musulmans. Le refus du prosélytisme islamiste et le respect de la France. Seules ces mesures sont viables car l'Islamisme actuel fait montre de pratiques incompatibles avec les mœurs françaises et nous en avons des preuves tous les jours dans les « quartiers » si chers à M Soral, où, par exemple, les femmes sont de plus en plus oppressées.

Après avoir affirmé (sans rire) que le soucis principal des musulmans était non pas la religion mais leur réussite en tant que français, notre ami "saussiologue" déclare : « Sur le terrain, je vois très peu de prosélytes islamiques, et ils sont souvent instrumentalisés par ceux-là même qui les montrent du doigt ». (Suivez mon regard...) Encore et toujours l'extrêêêême droite ! Décidément il va faire campagne avec qui contre cette "extrême droite" qui le turlupine à ce point ?

Après avoir remis le couvert sur sa théorie de « l'anti islamisme rabique » à 2% à laquelle nous avons déjà fait un sort, il conclut sur l'islam par un vibrant : « Mais se réfugier dans un monde de peurs et de fantasmes est assez typique de l’extrême droite ! ». Un véritable obsédé on vous dit ! Tout y passe : Idées reçues, préjugés, poncifs les plus éculés, lieux communs voire beauferies en tout genre. Un véritable modèle du genre de "patchwork", un "package" en forme de cadeaux de Noël avant l'heure pour tous les nationaux. Ben quoi, vous dites même pas merci ? ...

Lorsqu'on lui pose la question de son éventuel discours pour les européennes, il répond qu'il se sent très proche du social libéral Emmanuel Todd avant de tenter de synthétiser la pensée économique actuel de l'auteur. Ce n'est certes pas critiquable en soi, mais on aurait aimé autre chose, comme de répondre réellement à la question, d'avoir une idée vraie et bonne pour une fois ou de prendre le programme du FN par exemple. C'est pas si difficile, même pour lui. Ah mais non c'est vrai, il doit surement être d'extrême droite le programme du Front, il ne peut être que d'extrême droite, alors pardon et toutes nos excuses . Remarquez, l'économie c'est pas son dada à Soral vu qu'en 2007, à une question d'un étudiant sur sa vision de l'économie, il avait alors répondu de demander ça à Jean Claude Martinez. Referait-il le coup s'il était désigné ? A voir, même si on ne le souhaite évidemment pas.

Concernant Olivier Besancenot, il affirme : « De par ma culture marxiste, je suis de ceux qui peuvent doubler Besancenot sur sa gauche ». (Ca ne s'invente pas !)

A la question de la journaliste lui demandant s'il est toujours marxiste, il répond : « Le marxisme reste un outil d’analyse très performant pour comprendre et critiquer le libéralisme économique et ses évolutions. ».

Nous avons évidemment gardé le meilleur et le plus drôle pour la fin. C'est tellement ENORME que nous reproduisons en intégralité la dernière question suivie de la réponse du marxiste anti extrême droite obsessionnel.

QUESTION : « Vous êtes membre du FN depuis trois ans, membre du comité central depuis un an. Quel regard portez-vous sur les soubresauts qui agitent actuellement le FN ? »

REPONSE : « N’ayant pas vingt ans de « boutique », je ne me sens pas le droit de m’immiscer dans ces querelles qui m’attristent, et dont je déplore quand même qu’elles portent sur des questions de personnes plutôt que sur des divergences de fond (C'est sur, les questions de personnes ne l'ont jamais intéressé et il n'a jamais insulté personne ! Quant aux divergences de fond, ça voudrait alors dire que tout le monde est en parfait accord avec M Soral au sein du FN ? Il faudrait poser la question à messieurs Gollnisch, Bild, Hubault, De La Tocnaye et à tous les autres non ! NDLR). Je dirai simplement que quand le système a pour but de détruire le seul mouvement d’opposition nationale d’envergure, on doit mettre un point d’honneur à ce que n’éclate pas le FN ! ».

Là, il est strictement INTERDIT DE RIRE ! Soral jouant les pyromanes pompiers ! Etonnant non ? On dirait du Roland Magdane dans le texte ! Il n'arrête pas de tout ravager, de tout incendier, dès qu'il le peut, depuis que Marine Le Pen l'a imposé, et maintenant il ose venir tranquillement donner des leçons. Là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir OK, mais bon, il y a des limites à tout, même à l'indécence, y compris pour un chansonnier. Et dire que l'histoire ne dit pas (encore) s'il a programmé de retourner chez FOG pour y déclamer qu'il était tête de liste mais qu'il a commis "l'acte punk ultime" de ne pas voter pour lui même ! On espère évidemment tous ne jamais voir ça.

Steeve Briois avait un jour surnommé Soral le « Comique Troupier ». Franchement, il avait tort, car, même forcément passé de mode, le comique troupier était plutôt de droite. Peut être aurait-il dû opter pour « Le Tourlourouge ... » non ? Cela aurait pu être éventuellement disons plus adapté et plus saillant à son personnage. Il faudrait le lui demander, et savoir avant tout où il compte aller avec toutes ses provocations ?

Dans la dernière partie du chef d'œuvre du cinéma « Le Schpountz », de Marcel Pagnol, à une question angoissée de Fernandel lui demandant s'il aime les acteurs comiques, Charpin répond : « Je veux bien aller voir le Pétomane au cinéma, mais il ne viendra pas faire sa musique chez moi » !

Alain Soral sera t-il finalement la tête de liste FN en Ile de France lors des Européennes de juin prochain ? Réponse demain samedi en principe.

En attendant, l'ensemble des dirigeants, militants et sympathisants de l'intégralité du Mouvement National devraient méditer ceci.

Il est bien vrai, comme l'a encore récemment et utilement rappelé Bruno Gollnisch, que toute maison divisée contre elle même finira par périr !

Alors vous devez toujours avoir à l'esprit cet éternel et très sage adage : Malheur à celui par qui le scandale arrive !

Pouvons-nous, pouvez-vous tolérer encore d'avantage l'intolérable ?

Le Front National va t-il tomber plus bas encore ?

Réponse samedi 14 décembre. Nous aurons "des nouvelles fraiches du Front" et nous saurons alors si Alain Soral est devenu son nouveau chef de file en Ile de France, autrement dit son nouveau compagnon de (dé)route !

A ce rythme là, il ne restera plus d'ennemis au Front National, c'est sur, mais il ne lui restera plus d'amis du tout. Il ne lui restera que d'éventuels clients pour ses spectacles de poilade générale. Jean Marie Le Pen, Marine Le Pen, Alain Soral et leur petite cour pourront alors demander les clés du « Théâtre de la main d'or » à Dieudonné, ils feront salle comble sous les vivas d'une poignée de fans venus se secouer les zygomatiques après un repas bien arrosé.

Si tel est leur destin...

Mais est-ce celui que désirent les forces vives encore au FN ?


TOUS AVEC CARL LANG !


Source : "Minute" - Entretien publié dans l'hebdomadaire Minute, semaine du 3 au 9 décembre 2008 - Propos recueillis par Céline Pascot - Rubrique "Les Dessous du Jeu - Le Point de Vue de la Semaine".


NB : Si vous n'appréciez que modérément l'humour bas de gamme de la tragicomédie pitoyable qui se joue en ce moment, contactez le plus rapidement possible la Direction du Front National dès aujourd'hui, parlez-en partout autour de vous, faites circuler l'information par tous les moyens, car demain il sera peut être trop tard. Exigez le retour de Martial Bild ou une candidature plus sérieuse, moins "extérieure" et plus crédible ! Pourquoi pas un nouveau, voire une nouvelle (et jeune) comme le suggérait un de nos visiteurs, histoire de faire un vrai "coup" et non de jouer un très mauvais et très vilain tour à notre cause. Le FN ira t-il jusqu'à se ridiculiser définitivement ? C'est le devoir de toutes et tous que d'éviter "l'hommerie" de l'année !

NB(2): A la demande expresse de Carl Lang lui même, le texte a été très légèrement adouci afin de calmer le jeu et de laisser une dernière chance à Alain Soral de changer de ton et d'attitude. Nous verrons bien si ce geste de bonne volonté est utile ou non. Nous n'avons fait que répondre avec justesse aux insultes crasses et avérés envers les nationaux et nationalistes. Nous sommes pour la paix des braves et non pour la guerre. Aux insulteurs de démontrer que leur volonté est la même que la nôtre. En plein accord avec Carl Lang, nous faisons ce geste. S'il était mal interprété, mal compris ou si les insultes contre le camp national reprenaient de plus bel, nous répliquerions alors sans retour en arrière possible !


* : Tourlourou : Jeune soldat défendant une Turlure (définition valable jusqu'au début du XXème siècle). Le Turlure était originellement une trompe d'alerte, une sorte d'Olifan encore en usage au XIVème siècle, qu'on utilisait pour alerter d'un danger. Par la suite, la Turlure est devenue synonyme d'onomatopées en forme de refrain simple incessamment répété, et le Tourlourou un jeune soldat faisant le planton, et qui tourne en rond durant sa garde. Avant la première guerre mondiale, Tourlourou était synonyme de « bleu », Bidasse, troufion, pioupiou ou de « Comique Troupier ».


jeudi 11 décembre 2008

"POLITIQUEMENT CORRECT" AU QUEBEC : TOUJOURS PLUS LOIN !

« Politiquement correct » au Québec : toujours plus loin !

11/12/08 – 9h30QUEBEC (NOVOpress) –

Jusqu’où ira-t-on dans la rupture avec les traditions pour satisfaire à l’air du temps et à la tyrannie grandissante des « minorités » ?

C’est une question qu’il faudrait poser au gouvernement québécois qui a annoncé que le grand conifère illuminé devant l’Assemblée nationale à Québec « n’est pas un traditionnel sapin de Noël. »

Il s’agit en effet plutôt, selon les autorités, d’un simple sapin des Fêtes, une appellation moins chargée de symbole, que préfère le cabinet du premier ministre Jean Charest.Dans un communiqué diffusé mardi, le bureau du premier ministre indiquait que M. Charest participerait, Place de l’Assemblée nationale, mercredi, à «la mise en lumière du sapin de Noël».

Moins de dix minutes plus tard, le cabinet transmettait en catastrophe un nouveau communiqué comportant «une légère modification» au «libellé» de l’événement. On y soulignait que le premier ministre viendrait plutôt voir s’illuminer le «grand sapin des Fêtes». Exit le mot Noël.

Source : NOVOpress.

http://fr.novopress.info/?p=14588


NOTRE REPONSE AU PREMIER Sinistre QUEBECOIS :


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


IDENTITE, MEMOIRE, ANNIVERSAIRE, RECUEILLEMENT, CROYANCE, FOI, FAMILLE, ENFANTS, JOIE, TRADITION...

TEL EST NOTRE NOËL !

TOUCHE PAS A MON NOËL !

UN TRES JOYEUX NOËL A TOUTES ET A TOUS !

mercredi 10 décembre 2008

LE FRONT NATIONAL CONTRAINT DE RENOUVELER SES CADRES DANS LA MANCHE !

Le Front national contraint de renouveler ses cadres dans la Manche !

(Ouest France - Saint-Lô - mercredi 10 décembre 2008)

"Ce matin à l'hôtel Ibis de Saint-Lô, le secrétaire général du Front national Louis Aliot a annoncé une refonte de l'encadrement du parti dans la Manche. Et ceci après la défection de plusieurs cadres, dont Jean-Marc Denier, jusqu'alors secrétaire du FN dans la Manche, qui ont choisi de supporter la candidature de Carl Lang aux européennes, en lieu et place de Marine Le Pen. Francis Moulin, 70 ans, ancien suppléant du député européen Fernand Le Rachinel aux législatives de 2002, est chargé de constituer un nouveau bureau dans la Manche".

Source : Ouest France.



TOUS AVEC CARL LANG !

mardi 9 décembre 2008

ALAIN SORAL RAILLE L'EXTRÊÊÊÊÊME DROITE ET DENIGRE LES AUTRES PRETENDANTS FN A LA TETE DE LISTE EN ILE DE FRANCE !

ALAIN SORAL RAILLE "L'EXTRÊÊÊÊÊME DROITE" ET DENIGRE LES AUTRES PRETENDANTS FN A LA TETE DE LISTE EN ILE DE FRANCE ! (Marie Christine Arnautu, Jean Michel Dubois et les autres)

Il y a quelques heures, la vidéo de l'intervention d'Alain Soral (lors de la clôture de l'Université 2008 de son « club » « Egalité et Réconciliation ») a été mise en ligne sur le site Internet « Dailymotion ». Nous ne pouvions pas passer sous silence certains propos.

En réponse à une question sur son éventuelle candidature en tant que tête de liste Front National lors des élection européennes de juin prochain, Alain Soral a déclaré ceci :

« Je suis membre du Comité Central du FN. Je n'étais d'ailleurs pas candidat, mais Le Pen qui est un farceur (SIC) m'a nommé sans me le dire. J'ai donc découvert que j'étais membre du Comité Central et d'ailleurs j'ai dit que ce que j'aime bien, c'est que ce n'est pas démocratique. Je ne suis pas candidat et je n'ai même pas à passer par l'élection. Ca m'a été reproché mais j'aime bien ce petit truc là (RESIC). (...) Je suis aussi membre du Conseil Scientifique du Front National, et, c'est mon côté Léniniste (RERESIC, arrêtons les SIC il y en aurait bien trop NDLR) de faire passer des idées ».

Tout aussi édifiant, il déclare également ceci.

« Je ne suis pas venu là pour ajouter de la division à la division ni pour foutre la merde (!). J'essaye d'amener des choses positives en sachant qu'en politique on choisit le moins pire et on sait que c'est pas des histoires d'amour ». (...) « Dans mes réunions il y a quelques centaines de personnes, ce qui est très rare au Front ». (quel aveu NDLR !)

A écouter et à voir ici à partir de la 13ème minute et jusqu'à la fin.

A propos de sa candidature à l'investiture en tant que tête de liste FN pour les futures élections européennes en Ile de France, il déclaré ceci.

« Compte tenu de la sociologie de l'Ile de France, je pense que je peux apporter quelque chose. Et le contenu des autres candidats ... Marine étant parti dans le nord, pour moi je n'ai pas de concurrent ! (...) Le problème avec l'extrême droite (!), pour des raisons sociologiques car c'est souvent la moyenne et la grande Bourgeoisie (!), c'est que des armées mexicaines, y'a que des généraux quoi ! Et puis c'est surtout des "Gamelins" ! (rires et applaudissements de la salle composée d'environ 150 personnes NDLR) On m'a bien savonné la planche en interne car comme le disait quelqu'un ici, là où il y a de l'homme y'a de l'hommerie (!) pour le dire plus élégamment. (...) Nous (à égalité et réconciliation NDLR) sommes une bande de jeunes, simplement motivés, formés, organisés, disciplinés, et je crois que quelque part, nous donnons des leçons quelque part à ceux qui devraient être nos maîtres, de solidarité, de discipline, d'efficacité, voilà ! (...) J'amène des idées, j'amène du monde, et j'espère qu'en haut lieu ça sera bien compris. (...) J'ai bien dit au Président que j'ai vu il y a deux jours que si j'étais pas investi, contrairement aux autres candidats qui ont dit qu'ils feraient un caca nerveux (!) sur la place publique, je continuerais à travailler, je fermerais ma gueule (!) ». (Donc s'il n'est pas désigné comme il se doit il reste chez lui ? NDLR)

A écouter et à voir ici, entre le tout début et la minute 04.30.


Après avoir dénigré Bruno Mégret et Philippe de Villiers, qualifiant avec finesse leur refus de l'islamisme « d'anti islamisme rabique », (et plusieurs fois !!! en osant aller jusqu'à affirmer que le rejet de l'islamisme était ultra minoritaire en France !!! ça ne mange pas de pain d'insulter l'extrême droite, tout le monde sait le faire !),et que cet "anti islamisme rabique" ne faisait que 2% aux élections, (ce qui est totalement faux d'autres analyses sérieuses permettant d'affirmer que si Mégret a échoué c'est par ultra républicanisme et par excès d'imitation du FN [autrement Le Pen n'aurait jamais 17,5% en 2002 lors d'une campagne à des années lumières de Valmy et Argenteuil], tandis que si Villiers échoue nationalement c'est par manque de talent et par refus clair et net d'identitarisme le faisant justement ressembler ... au Mégret jacobin de 2002 pour un même et maigre résultat), voilà ce qu'il déclare encore.

« Au Front National, on ne fait pas du tout de sociologie. (...) Les cadres du Front, qui ne représentent pas du tout l'électorat du Front, pensent que se faire plaisir à eux c'est bon pour faire des voix au Front, alors qu'en fait ce qu'ils n'ont pas compris, c'est que c'est Le Pen qui fait des voix. Eux sont totalement marginaux par rapport aux électeurs du Front. (...) l'extrême droite méprise souvent le concept et la sociologie, parce que c'est ce qui les a vaincu historiquement, quelque part, et bien ils s'assoient dessus ».

S'ensuit une tentative « marxistante » désespérée de défense de la stratégie cataclysmique de 2007, par des affirmations gratuites et uniquement par l'attaque massive et lourde des positions contraires aux siennes, fidèle en cela à toute la rhétorique communiste. Tout n'est que mensonges et injures du genre « tous ceux qui pensent cela sont des idiots qui méritent mon pied au cul », « rassembler l'extrême droite au premier tour c'est faire 2% », « pour être au second tour il fallait faire 28,5% » (ce qui prouve qu'on n'apprend même pas ni les maths ni le principe des vases communicants au PCF, et d'ailleurs, même Ségolène n'a pas eu à faire ce score mais peu importe passons NDLR), « Rassembler l'extrême droite c'est aller avec monsieur Vial en forêt et en culottes courtes », « rassembler l'extrême droite c'est être à 400, les mêmes 400 depuis 30 ans. Ils étaient 400 y'a dix ans et ils seront peut être 400 dans dix ans ! ».

Il conclut brillamment le sujet ainsi.

« Je ne sais pas ce que je vais faire avec ma grande gueule. Je vais déjà me poser la question de la sociologie de l'Ile de France, et je pense que je suis le seul qui se pose cette question et le seul qui se pose la question des élections comme ça. Les autres (Marie Christine Arnautu et Jean Michel Dubois voire d'autres NDLR) ils veulent le poste parce que ça fait 20 ans qu'ils sont là, et puis c'est tout, voilà. J'ai pas entendu d'autres arguments, c'est « c'est mon tour » voilà ! (...) Moi je dis servir et les autres se disent se servir, voilà, c'est tout. C'est la différence ! ».

Si ça c'est pas de l'insulte et du mépris, il faut rayer ces noms du dictionnaire !

A écouter et à voir toujours ici, entre la minute 06.30 et la minute 08.30.


Pour le moment, nous nous contenterons de quelques rapides commentaires.

- Pourquoi le FN ne revient pas très très vite à la seule et unique solution viable en Ile de France : Martial Bild ! Voire un retour à la raison de Marine Le Pen.

- Si Soral ne s'excuse pas et ne change pas, nous ne voyons pas comment les militants du Mouvement National ne mettraient pas un point d'honneur à le faire battre par tous les moyens ! Nous reviendrons ultérieurement et s'il le faut sur les allégations et pseudo analyses délirantes d'Alain Soral.

- Comment vont réagir les mis en cause ? Car quand même, se faire envoyer par Soral qu'on est « là pour se servir », surtout quand on accuse Carl Lang d'aller à la gamelle, outre que c'est infamant comme diffamant, ça fait tache et surtout désordre !

- Quel va être la décision finale du FN et que va t-il se passer par la suite ?

- Est-ce que la situation et les évènements vont permettre l'émergence d'une candidature « Nationale Indépendante » en Ile de France, (Martial Bild, Bernard Antony, Annick Martin, Robert Spieler, un autre, un nouveau ?), seule réponse à la fuite des électeurs qui s'annonce, au profit de Paul Marie Couteaux (également « National Républicain » mais éminemment plus crédible pour nous), si jamais Soral était tête de liste FN et ne changeait pas radicalement sur la forme bien sur, mais aussi sur le fond et en quantité de domaines.

M Soral ne comprend l'union que dans un seul sens et en cela (notamment) il est définitivement resté marxiste !

La situation est devenue intenable pour les nationaux franciliens, pris en otages entre trois candidatures ubuesques dont ils ne veulent pas. Ils vont méditer cette autre citation d'Alain Soral et la faire leur :
« Si l’on jette une pierre dans votre jardin, cela ne sert à rien de s’en prendre à la pierre, il faut plutôt regarder d’où vient la main qui l’a jetée ».

Effectivement Alain, on ne pouvait pas mieux dire.

Espérons que l'Union qui se forme actuellement autour de Carl Lang pourra apporter une réponse à ce problème comme aux autres...


TOUS AVEC CARL LANG !

NB: Nos messages sont à diffuser partout et par tous les moyens ! A vos familles, à vos proches, à vos amis, à vos relations, à toutes et à tous les militants et sympathisants de la France Française, partout autour de vous et par tous les moyens possibles ! Merci.


ADDENDUM (du lundi 22 Décembre 2008 - 10h22)


TOUS AVEC CARL LANG - MYSTÉRIEUSE DISPARITION DES VIDÉOS D'ALAIN SORAL AVANT LA DÉSIGNATION PAR LE FRONT NATIONAL DE SA FUTURE TÊTE DE LISTE POUR LES EUROPÉENNES EN ILE DE FRANCE !


Alain Soral, ses services et les partisans de son club ont fait disparaitre toutes traces des vidéos précitées ! Faut-il que notre article ait marqué les esprits à un point tel pour utiliser des procédés aussi dérisoires. Dimanche dernier, lors de son dernier conseil national, le FN a refusé de désigner sa future tête de liste en Ile de France pour les européennes. Selon toute vraisemblance, les propos de Soral sur ses adversaires pour cette désignation ont fait grand bruit. Selon nos sources, le FN n'aurait pas renoncé à nommer Soral. Si cela se confirme, ce sera une nouvelle étape dans la chute finale du Front National version actuelle. Bien évidemment, nous conseillons à tous nos ami(e)s qui, comme nous, avaient enregistré et converti ces vidéos au format "avi", de les archiver. Elles pourront servir à informer comme à se divertir. Nous ne comprenons pas les raisons de ces suppressions "staliniennes", puisque Soral ne rate jamais une occasion d'insulter "l'extrêêêêême droite". A moins qu'il n'y ait été obligé par les personnes insultées après de secrètes excuses. A moins que sa candidature soit si sérieusement menacée que lui et ses copains tentent de rattraper le coup de façon bien maladroite voire grotesque. A moins enfin que Soral ait décidé de changer de ton comme de discours. En cette période de fêtes de la Nativité, on peut croire aux miracles. Mais concernant un marxiste, on peut également en douter. Profitons de l'occasion pour rire un peu, avant de se préparer, toutes et tous derrière Carl Lang, au renouveau du Mouvement National. Joyeux Noël !

Méfiance comme vigilance, mais confiance quand même aux vrais militants que ce cirque ne fait pas rire du tout