vendredi 20 février 2009

Ce n'est pas nous qui le disons ! "FN : Tout va très bien Madame la Marquise..."

Un article trouvé sur le "nouveau National Hebdo"

"FN : TOUT VA TRES BIEN, MADAME LA MARQUISE…


jeudi 19 février 2009, par Pierre Picace


Pour le Front national, faire un bon score aux européennes est impératif, afin d’échapper à la désintégration. Face à la concurrence des partis souverainistes de circonstances, de ses divisions internes, de ses problèmes de trésorerie le parti de Jean-Marie Le Pen joue son "leadership" sur la Droite nationale. Mais, est-il encore capable de mener une campagne, pour cela ? Malgré les rodomontades de certains de ses membres, le Front National ne va pas bien.

C’est dur à admettre pourtant c’est la réalité, aussi on peut lire sous la plume d’Olivier Carer [1] le constat suivant : "Sur le terrain, à part quelques trop rares initiatives remarquables, lorsque ce n’est pas le vide, c’est le bide : activisme brouillonneux et laborieux, actions anachroniques ou inutiles, réactions bâclées ou insignifiantes, communiqués indigents." et de souligner la désorganisation qui règne sur "le Carré" : "Plus d’action, plus de réflexion, plus d’édition, plus de formation, plus d’organisation, face à ce qui ressemble à une spirale de la disparition politique, les plus fatalistes préfèrent s’apaiser dans une nostalgie anesthésiante."

A cinq mois des européennes, avec un sondage (c’est le premier, et il n’est, finalement, pas très significatif) lui donnant un petit 6%, il n’y a effectivement, pas de quoi pavoiser. Ces élections pourraient très bien être, celles de la dernière chance pour un FN qui est arrivé au tournant de son histoire."


Notes [1] :Olivier Career est le pseudonyme de Philippe Olivier, beau-frère de Marine Le Pen, que beaucoup considère comme étant son conseiller "occulte".

Note de la rédaction de "La Picardie Avec Carl Lang" : Philippe Olivier était l'un des protagonistes les plus virulents et les plus actifs anti-Le Pen lors du "putsch" mégretiste, revenu depuis peu dans l'entourage proche de Marine Le Pen. Avec des amis comme ça, ils n'ont pas besoin d'ennemis.

Source : http://lapicardieaveccarllang.over-blog.fr/article-28149553.html


Note de la rédaction de "Tous Avec Carl Lang" : Philippe Olivier et son frère étaient de très brillants militants FN, des camarades au courage sans faille. Malheureusement, la vie les a changé. Ils ont quitté Mégret pour cause de manque de résultats électoraux, puis ils ont pris des "vacances politiques" dans des milieux moins agités. Philippe Olivier est également l'animateur du blog "Altermedia France" et l'initiateur de l'appel "Marine 2012". Philippe Olivier est (pour nous) le dernier soutien un tant soit peu sérieux et crédible de Marine Le Pen. Dommage que nous soyons obligés de le combattre par tous les moyens. Dommage surtout qu'il se perde et noie ainsi son talent pourtant réel en eaux troubles au milieu des médiocres. Dommage enfin que son épouse, Marie Caroline Le Pen, seule vraie politique parmi ses soeurs, ait choisi de rester en dehors de l'arène. Elle aurait pu avoir un rôle brillant à jouer en soutien de Carl Lang et réussir ce qu'elle avait échoué à faire auprès de Bruno Mégret.






1 commentaire:

Jean Louis a dit…

Vivement que Carl Lang lance le mouvement dont on nous parle depuis des semaines, ça évitera de se retourner trop souvent vers le passé. Tout ce qu'affirme philippe olivier est vrai bien sur, mais nous le savons depuis bien longtemps. Les choses se sont tellement accélérés depuis le choc Carl Lang que même les plus sceptiques sont obligés d'avouer la vérité voila tout. Quand je vais sur les blogs fn j'en ai la nausée et j'ai honte pour eux de les voir tant ressembler à la caricature d'un mauvais article de "libération" ! Tout n'ese que boue envers d'anciens camarades, tout n'est qu'utilisation des mêmes armes crasseuses dont le système s'est toujours servi contre nous ! C'est rance, c'est bas, c'est minable. Quelle honte ! Alors maintenant il ne faut surtout pas faire comme eux et aller de l'avant "en sauvant l'honneur du mouvement national" comme le dit Carl Lang. Bravo à Carl et à ses amis de relever le gant et merci.